Aux Républicains de la 4e circonscription du Var

Accueil  »  Actualité  »  Aux Républicains de la 4e circonscription du Var
15 Jan 2016 Commentaires fermés sur Aux Républicains de la 4e circonscription du Var

 

Mes chers amis « Républicains » de notre 4e circonscription du Var,

 

 

2015 aura été une bien triste année.

 

Pour nous tous, l’effroi des cruels attentats meurtriers, le deuil qu’en porte notre Nation, l’angoissante incertitude quant à l’avenir de notre pays et celui de nos enfants auront eu raison de notre quête de sérénité et d’harmonie.

Nous portons, aujourd’hui, le lourd fardeau des dommages irrémédiables des agressions terroristes de janvier et novembre et nous peinons à raccrocher, pour l’année qui vient, notre espoir en des jours meilleurs.

 

Un Président de la République qui, de commisérations en commémorations, ne cesse de louvoyer, de pratiquer l’évitement dans des postures à l’évidence politiciennes et portées par une communication surabondante, excentrique et tous azimuts.

 

Un gouvernement qui galère pour le suivre tant ses coups de barre se multiplient au gré des humeurs sondagières et en perspective des prochaines présidentielles.

Une majorité de gauche devenue aléatoire tant elle est désunie par des dissensions et oppositions internes non seulement de forme mais, bien plus grave, sur le fond même de leurs doctrines et projets.

Voilà bien de quoi inquiéter nos concitoyens au moment même où notre pays se trouve confronté à un terrorisme toujours menaçant, à une déstabilisation géopolitique euro-méditerranéenne et à une courbe de chômage qui, décidément,  ne cesse de ne pas vouloir s’inverser.

 

 

Quant à nous, nous sommes encore sous le coup des échecs électoraux de 2012 et des guerres intestines qui leur avaient succédé.

Mais, je vous assure que les Républicains sont de retour.

Notre mouvement est, à l’heure actuelle, restructuré.

 

Nous avons remporté les élections municipales et les sénatoriales de 2014 ainsi que les départementales de 2015.

 

Quant aux régionales, n’en déplaise à certains polémistes, la gauche qui détenait 22 anciennes régions sur 25 n’en a remporté que 5 sur les 13 nouvelles qu’elle a inutilement regroupées. Alors que le FN n’en aura récupéré aucune. Pas plus, d’ailleurs que de départements,  précédemment.

 

Certes, nous avons bien constaté, durant ces trois dernières années, une forte poussée des votes en sa faveur tandis que les taux d’abstention restent bien trop élevés.

 

 

 

 

Ces faits doivent nous obliger. Ils nous commandent de nous rallier autour de nos valeurs, de nos principes et de nos ambitions pour la France.

Chacun de nous devra concourir aux projets de redressement sur lesquels œuvrent nos compétiteurs à la primaire de novembre prochain. Chacun de nous aura, alors, et c’est tant mieux, l’occasion de choisir en conscience.

 

Bien sûr, cette campagne sera ardente et les débats probablement rudes. Mais nous devrons prendre garde à ne pas oublier l’essentiel : fin novembre aura été choisie la personnalité qui portera nos couleurs à la présidentielle et nous devrons, tous, l’appuyer pour lui ouvrir les portes de l’Elysée.

 

 

Auparavant, se tiendront, les 30 janvier et 6 février, si nécessaire, les élections internes de notre mouvement « Les Républicains ». J’espère que vous serez nombreux à vous exprimer, ce jour-là, pour choisir, parmi les candidats, celles et ceux qui seront les plus à même de m’aider à relancer l’action politique de notre 4e circonscription du Var.

 

 

Que 2016 soit, pour vous, une année la plus heureuse possible et, pour nous tous, la plus fructueuse.

 

Avec ma fidèle amitié,

 

 

 

 

Jean-Michel COUVE

Député du Var

Délégué de Circonscription