Message urgent

Accueil  »  Actualité  »  Message urgent
25 Avr 2017 Commentaires fermés sur Message urgent

 

Mes chers amis,

 

Nous voilà bien déçus de ce résultat du 1er tour au plan national.

 

Au bout du compte, François Fillon n’aura pas réussi à surmonter les trop lourds handicaps qui l’ont affaibli. En réalité, la présentation, l’interprétation et l’amplification des faits reprochés avaient pour but de les rendre rédhibitoires aux yeux de beaucoup d’électeurs. Opération de déstabilisation réussie. On en connaitra les tenants plus tard.

Et pourtant, je demeure convaincu que par sa personnalité, son expérience et sa détermination, il était l’homme de la situation, le seul en mesure de remettre la France sur la voie du redressement.

 

Quoiqu’il en soit, hier, les électeurs ayant placé Marine Le Pen en deuxième position derrière Emmanuel Macron, j’appelle chacune et chacun d’entre vous à ne pas voter pour elle.

 

Comme vous avez pu le constater, dans notre 4e circonscription a été réalisé un des meilleurs scores du Var pour F.Fillon : presque 30% !

C’est à vous que nous le devons, à la forte campagne que nous avons menée ensemble, sur le terrain avec Annick et Jean-Paul Napoléon, Marie-Christine Hamel et, particulièrement, avec l’équipe de choc et « tout terrains » de notre Comité de soutien.

Soyez-en, tous, chaleureusement remerciés. C’est sur votre loyauté et votre engagement que nous allons, dorénavant, pouvoir capitaliser. Car, dans moins de 50 jours, se tiendront des élections législatives qui conditionneront la composition du futur gouvernement de la France.

Autant dire que nous devons, impérativement, nous convaincre de la nécessité de poursuivre l’action

 

Ce mardi matin, je participais à Paris, au rendez-vous des amis de Nicolas Sarkozy. Un riche débat et une motivation aussi forte qu’unanime avec, pour objectif sans cesse rappelé, le redressement de la France.

Cet après-midi, en réunion des députés « LR » à l’Assemblée nationale, sous la présidence de Christian Jacob et Bernard Accoyer : même tonalité, même engagement.

 

Sur la base des 20% de suffrages acquis au premier tour de la présidentielle dans des conditions on ne peut plus difficiles, l’adhésion d’une majorité d’électeurs à notre projet pour la France est, tout à fait, à notre portée. Saisissons cette opportunité.

 

Dès maintenant : Cap sur les législatives !

C’est pour évoquer cette perspective et nous accorder sur la campagne des semaines à venir que je vous proposerai, dès que possible, de nous réunir à une date et en un lieu que je ne manquerai pas de vous communiquer dans les délais les plus brefs.

 

A très bientôt pour poursuivre le combat.

En toute amitié,

 

Jean-Michel Couve

Député du Var