Ma biographie

Accueil  »  Ma biographie

 

Je suis né au Muy, dans le Var, le 3 janvier 1940.

Après des études au lycée Carnot de Cannes, puis à la faculté de médecine de Marseille, c’est en 1971 que j’ai ouvert mon cabinet de cardiologie à Saint-Tropez où j’ai aussi exercé les fonctions de responsable du Service de Médecine à orientation cardio-vasculaire du centre hospitalier.

Elu Conseiller municipal en 1977, puis maire de Saint-Tropez en 1983, c’est en 1986 que j’ai été élu pour la première fois député du Var, non sans avoir, juste avant, cédé mon cabinet et mon poste à l’hôpital.

Battu aux élections municipales de 1989, j’ai été rappelé en 1993 pour être ensuite réélu au poste de premier magistrat, sans discontinuité jusqu’en mars 2008. Je décidai alors de ne pas renouveler ma candidature. Le 28 décembre 2013, je prends la décision de me représenter (lire ma lettre aux tropéziens).

De même, élu en 1992, pour la première fois, conseiller général du Var, j’ai assumé de 1994 à 2001 les fonctions de président du Comité départemental du tourisme et de 1998 à 2001 celles de 1er vice-président de l’Assemblée départementale. En juin 2001, venant d’être réélu maire, je décidais de quitter mon siège de conseiller général pour respecter, sans tarder, la loi sur le non-cumul des mandats.

 

Ainsi, élu à la députation en 1986, puis réélu en 1988, 1993, 1997, 2002, 2007 et 2012, je suis, aujourd’hui, député de la 4éme circonscription du Var, membre de la Commission des affaires économiques, vice-président du Groupe d’études tourisme à l’Assemblée nationale et Président du Groupe d’amitié France-Uruguay.

 

 

 Mes convictions

 Je suis, d’abord, intimement convaincu que la politique peut et se doit d’être la plus noble des activités. Bien au-delà des polémiques qu’elle suscite si souvent, elle appelle le don de soi, l’altruisme et nécessite, aussi, des capacités en termes de relations humaines et d’esprit prospectif. C’est là que réside tout son intérêt et c’est bien pour cela que je m’y suis adonné et que je m’y consacre toujours avec une grande passion.

 Issu de la sensibilité gaulliste, je fais partie de ceux d’entre eux qui furent qualifiés de sociaux et républicains : « la France, elle n’est pas de droite, elle n’est pas de gauche », disait le Général de Gaulle. C’est dire, à quel point la démarche d’ouverture engagée par Nicolas Sarkozy ne peut me gêner.

Quant à l’action politique sur notre territoire, je considère qu’elle doit se réaliser au plus près des femmes et des hommes, à l’écoute de leurs problèmes, de leurs besoins et de leurs désirs.

C’est la raison pour laquelle je m’attache, quoi qu’il advienne à Paris, à revenir en permanence au contact de mes concitoyens pour bénéficier de leurs avis et les transmettre à nos gouvernants.

Ce sont ces motivations qui  m’engagent et m’obligent dans mon combat politique.

 

Mes loisirs

 A la recherche de calme et de sérénité, pour compenser des activités toujours très soutenues, voire stressantes, c’est vers les tranquilles espaces de pleine nature que je me ressource : la montagne, l’Ardèche….moment  que je tiens à partager avec ceux qui me sont proches, famille, amis…

Lors de mes moments de détente, essentiellement le dimanche, je m’adonne à mes passions, que sont, les grands opéras, la musique classique mais également le sport télévisé comme le football, le  rugby ou encore la formule 1…